​​La ptose mammaire est définie par un affaissement du sein et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse et de plus fréquemment plat et vidé dans sa partie supérieure.

La ptose peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement important ou au décours d’une grossesse avec allaitement.

Elle peut être isolée : on parle alors de ptose pure.

Elle peut aussi être associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire: la mastopexie peut alors être associée à une petite reduction mammaire.
On peut à l’inverse observer une ptose mammaire dans le contexte d’un sein trop petit (hypoplasie ou hypotrophie mammaires). Dans ce cas la mastopexie peut être associée à une augmentation mammaire par prothèse selon les souhaits de la patiente. 



PRINCIPES


La mastopexie ou redrapage mammaire est une chirurgie esthétique qui consiste à remodeler le sein en agissant sur l’enveloppe cutanée et sur le tissu glandulaire. La glande est concentrée et placée en bonne position, puis l’enveloppe cutanée est adaptée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et une belle forme au nouveau sein. 

L’intervention chirurgicale a pour but de replacer l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.


En cas de ptose importante, d'excès vertical et horizontal la cicatrice à la forme d’un T inversé avec trois composantes : péri-aréolaire (au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche), verticale (entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous mammaire), horizontale (dissimulée dans le sillon sous mammaire). 

Plus souvent, en présence d’une ptose mammaire modérée, on peut réaliser une méthode dite « verticale » qui permet de supprimer la cicatrice transversale dans le sillon sous mammaire et de réduire la rançon cicatricielle à ses composantes péri- aréolaire et verticale.

Dans certains cas de ptose mammaire très modérée, il est possible d’utiliser une technique qui permet d’effectuer la correction de l’affaissement uniquement avec une cicatrice autour de l’aréole.

Enfin, lorsque la ptose est associée à une insuffisance de volume (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de mettre en place, dans le même temps opératoire, une prothèse pour redonner au sein un volume satisfaisant, ou d'injecter de la graisse prélevé à l'abdomen pour améliorer le décolleté.

Dr Boudana réalise les mastopexies (redrapage mammaire) au centre de chirurgie privé de Chicoutimi. La mastopexie ne nécessite pas d'hospitalisation en dehors de situations exceptionnelles. Le redrapage peut être associé à la mise en place de prothèses mammaires selon le souhait de la patiente. 


MASTOPEXIE/REDRAPAGE